Accueil » Actus » « Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’Épée de Glace » Tome 1 [Review Manga]

« Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’Épée de Glace » Tome 1 [Review Manga]

Salut à tous, aujourd’hui on se retrouve pour une nouvelle review. Au menu d’aujourd’hui, on aura le tome 1 du manga Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’Épée de Glace, une série en 5 tomes de Takatoshi Shiozawa qui est disponible chez les éditions Ki-oon.
Comme pour Secret, je remercie vraiment l’éditeur pour l’envoi du tome dont on va tout de suite parler.

FF cover

Fiche technique :

Auteur & Illustrateur : Takatoshi Shiozawa
(Supervisé par Tetsuya Nomura)

Genre : Action, Fantasy, Magie et Tranche de vie.

Format : 5 tomes, en cours de publication

Date : 11 Juin 2015

Éditeur : Ki-oon

Prix : 7.65 €

 

Synopsis de l’éditeur :

Le continent d’Orience est divisé en quatre nations, chacune détentrice d’un cristal qui lui confère des pouvoirs uniques. Milites, nation du Tigre Blanc, Concordia, pays du Dragon Azur, Lorica, gardienne de la Tortue Noire et Rubrum, patrie de l’Oiseau Vermillon, sont depuis longtemps engagés dans une guerre sanglante aux conséquences désastreuses…

Neuf ans avant l’éclatement de ce conflit, le jeune Kurasame Susaya n’est encore qu’un simple élève de la prestigieuse académie de magie de Rubrum.
Froid, distant et méprisant vis-à-vis des autres étudiants, le redoutable combattant va pourtant marquer l’histoire de Rubrum avant de devenir l’instructeur de la légendaire Classe Zéro

ff c01

Une histoire accessible à tous :

La première chose que j’ai constaté dans ce manga, c’est que l’histoire est accessible à tous. Que vous soyez un fan de la licence Final Fantasy, un simple connaisseur ou même quelqu’un qui ne la connaît pas, ça ne pose pas spécialement problème. Tout au long de l’histoire, certains points clés seront peu à peu développés, et vous pourrez découvrir cet univers ainsi que les personnages qui y sont présentés.
On aurait pu penser que ce manga ciblerait principalement les connaisseurs de la saga FF, mais ce n’est pas du tout le cas. Un novice pourra prendre tout autant de plaisir qu’eux à lire cette série.

C’est un atout qui est loin d’être négligeable, car si vous n’êtes pas trop axé jeu vidéo, c’est un bon moyen pour aborder un bout de cette licence qui est tout de même assez vaste.
Cependant, quelques explications supplémentaires sur cet univers n’auraient pas du tout été de trop, et quelques lignes pour nous présenter rapidement l’ambiance qui y règne ainsi que certaines spécificités qui lui sont propres auraient été un plus non négligeable.

Un début tout en douceur et en humour :

Les premières pages présentent brièvement le héros à notre époque, Kurasame Susaya. Mais l’histoire se concentre ensuite sur un bout de son passé, celui d’étudiant dans la prestigieuse école Akademeia.
Au sein de celle-ci, le héros fait partie d’une classe avec des élèves tous différents les uns des autres, mais qui s’entendent très bien. Kurasame est quelqu’un d’assez distant et froid, ce qui incite ses camarades à le taquiner et à s’amuser de lui. Les différents personnages vont être introduits pendant qu’ils tournent le héros en bourrique, sur une ambiance amusante et légère qui nous permet de vite se familiariser avec eux et de cerner une partie de leur personnalité.
On s’attache assez vite à la plupart des élèves, ils sont tous facilement identifiables de par leur physique, mais aussi par leur personnalité. On retiendra assez aisément qui est qui.

Ce début tout en légèreté est appréciable, et un bon moyen de nous présenter l’univers sans entrer dans le vif du sujet ou d’y être plongé sans y avoir été préparé. Cela peut sembler cliché, mais lorsque c’est bien amené comme ici, ça ne pose pas de problème, bien au contraire.
Sans compter que cette introduction tranche avec la suite de l’histoire, qui sera beaucoup moins rose.

FF c03

Des personnages secondaires intéressants :

Il s’agit certes du passé de Kurasame, mais les personnages secondaires ont eux aussi leur importance.
Dans certains cas, les personnages secondaires sont tout aussi transparents que le décor. Toutefois, dans Final Fantasy Type-0, ils ont un rôle notable et plutôt bien mis en avant.
Ceux qui ne seront présents qu’un bref instant sont malgré tout bien construits, avec une personnalité propre et aisément reconnaissable. Ils ne sont pas là pour faire joli ou pour de la figuration, ils ont un réel impact sur l’histoire et sur l’avenir du héros. Nous avons aussi des personnages secondaires qui se démarquent de la masse dans ce premier tome, trois pour être exact.

Grâce à tout ça, l’histoire nous paraît plus vivante et plus naturelle. Faire de ces personnages des pièces clés de l’intrigue qui joueront sur l’avenir et l’évolution du héros est un atout. On appréciera de suivre les aventures de plusieurs protagonistes, plutôt que de rester toujours sur le même. Le soin apporté aux personnages secondaires est ainsi une force pour ce manga, surtout qu’ils sont également attachants.

Un univers conséquent :

Le monde de Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’Épée de Glace est assez vaste et vague. Il n’empêche qu’on en sait peu sur celui-ci, si ce n’est qu’il s’agit d’un univers de fantasy, entre créatures étranges et individus maîtrisant la magie. Comme dit précédemment, l’histoire est accessible à tous, mais son univers peut donner le tournis aux néophytes qui auraient du mal à s’y familiariser.
Certaines questions restent d’ailleurs sans réponse dans ce tome 1, ce qui peut laisser un petit sentiment de vide ou d’incompréhension. Après, ce n’est que le début de l’histoire, je pense que l’univers sera mieux exploité et développé par la suite, tout en donnant des réponses à quelques interrogations.

Autre point fort de cet univers : sa taille. Le fait qu’il soit conséquent permet de découvrir des choses nouvelles et d’être parfois agréablement surpris par les événements. Dans un monde qui nous est totalement étranger, tout n’est que découverte, et c’est toujours appréciable à suivre.
Bien sûr, ça concerne surtout les néophytes ou ceux ne connaissant pas l’univers FF, voire le jeu Final Fantasy Type-0. Pour ceux qui le connaissent, c’est une façon d’en apprendre un peu plus sur celui-ci.

FF c02

Un premier tome abouti :

Pour une telle licence, il fallait forcément que ce premier tome soit réussi, que ce soit sur l’histoire, les dessins, la mise en page, le rythme et j’en passe.
Fort heureusement, il est une réussite sur quasiment tous ces points. Bien que classique, l’histoire est très bien contée, ce qui ne la rend que plus réjouissante. La mise en page et le découpage aident beaucoup à rendre la lecture fluide et à savourer ce récit.
On voit bien que ce manga n’a pas été pris à la légère vu le travail fait en amont (via la supervision de Tetsuya Nomura, l’un des développeurs clés de la licence FF), et qui s’avère plaisant à suivre.
De même pour les dessins, où la qualité est au rendez-vous : les traits sont fins et légers, le rendu est sympathique et comporte des détails qui attirent l’œil sur certaines scènes. Le mangaka maîtrise son art avec un style qui sied parfaitement à l’histoire, et il ne nous déçoit pas non plus sur les scènes d’action un peu plus mouvementées, suffisamment vivantes sous le feu de l’action.

Une série à suivre pour les fans de fantasy et de Final Fantasy :

Si vous êtes adeptes de la fantasy, vous aimerez certainement Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l’Épée de Glace. L’histoire est très sympa à suivre, accompagnée de dessins de qualité et est très fluide. Le héros ainsi que les personnages secondaires sont attachants, font vivre l’histoire, sont bien développés vis-à-vis de leur importance dans celle-ci, et la rendent plus vivante et plaisante à suivre. L’action et l’humour se marient bien, et l’univers a beau manquer de détails, il reste suffisamment intéressant.

Si la suite conserve cette voie, alors cette série sera une jolie découverte et vous passerez un bon moment à la lire. Il ne reste plus qu’à attendre le tome 2 pour savoir si cela sera le cas.

Pour conclure, j’ai pris du plaisir à lire ce premier tome, et j’ai vraiment envie de découvrir la suite. La fantasy est un genre que j’affectionne particulièrement, et ça me ravit d’en lire.
Je ne suis pas un très grand connaisseur de « Final Fantasy », mais même si j’ai déjà joué à plusieurs jeux, lu quelques romans et vu certains des films, je dois dire que découvrir une nouvelle œuvre de cette licence, qui plus est un manga, m’a plutôt plu.

ff ban

Encore merci aux éditions Ki-oon pour le tome qui a servi à cette review. D’ailleurs, notez aussi que le roman Final Fantasy Type-0 – The Last Truth est disponible chez les éditions Lumen.

J’espère que cet article vous aura plu, je vous dis à bientôt et bonne lecture à tous !

A propos de Akije

Dessinateur et illustrateur amateur. Grand fan de la culture japonaise. Passionné de Mangas, de Light Novels, et d'Animes. Blogueur à mes heures perdues.

Check Also

Résumé des conférences SAO à Sakura-Con 2016

Note : ce résumé est issu de comptes-rendus de personnes ayant assisté aux conférences, recoupés ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *