Accueil » Actus » « Secret » Tome 1 – Le début d’un voyage mortellement inoubliable. [Review Manga]

« Secret » Tome 1 – Le début d’un voyage mortellement inoubliable. [Review Manga]

Salut à tous, aujourd’hui on se retrouve pour la review du tome 1 du manga Secret disponibles chez les éditions Ki-oon (et un grand merci à eux pour avoir fourni le tome 1 pour cet article !).
Secret est un manga en 3 tomes signé Yoshiki Tonogai, notamment connu pour les séries Doubt et Judge (tous deux également disponibles en France chez Ki-oon).

image-1428400192

Fiche technique :

Auteur & Illustrateur : Yoshiki Tonogai

Genre : Drame, Thriller Horrifique et Psychologique

Format : 3 tomes, en cours de publication

Date : 2 Juillet 2015

Éditeur : Ki-oon

Prix : 7.65 €

 

Synopsis de l’éditeur :

“J’ai la preuve que trois meurtriers se cachent parmi vous.”
Ces paroles accusatrices lancées par un psychologue à six des élèves rescapés d’un tragique accident de bus sont immédiatement suivies d’un ultimatum implacable : les trois coupables ont une semaine pour avouer leurs crimes et se repentir, sans quoi ils seront dénoncés aux autorités…

Encore sous le choc de la catastrophe qui a décimé la majorité de leur classe, les six lycéens se lancent dans une course contre la montre infernale pour prouver leur innocence.
Mais à qui faire confiance quand tout le monde cache un secret ?

secret

Un nouveau « jeu de massacre » :

Après Doubt et Judge, Yoshiki Tonogai nous propose une nouvelle série où la mort nous attend à tout moment. Alors que ses deux précédentes séries étaient des récits de « Survival Game » (jeu où, comme le nom l’indique, les participants luttent pour survivre), Secret emprunte une voie différente.
Le huis clos glauque des deux précédentes œuvres du mangaka laisse place à un lycée banal, et malgré un contexte radicalement différent, les enjeux restent inchangés : trahisons, manipulations, crimes et meurtres sont toujours de la partie.
Ici, les personnages ne doivent pas tuer pour survivre, mais simplement trouver qui sont les 3 meurtriers ; ces derniers doivent quant à eux trouver le moyen de se protéger, afin de ne pas être démasqués.
La recette n’est plus vraiment la même, mais l’effet reste le même dans l’ensemble.

La tension et le suspense sont présents tout le long de l’histoire : ne sachant pas qui sont les meurtriers, que faire faire pour se protéger et que va-t-il arriver à ceux qui auront découvert la vérité ? Personne ne le sait, tout est possible : telle est la grande force du « jeu de massacre » et de « Secret ».

Des premières pages qui vont droit au but :

On entre dans le vif du sujet dès les premières pages du manga : Yoshiki Tonogai ne fait pas dans la dentelle, il donne le ton et nous plonge dans cette ambiance macabre qui a fait son succès.
En effet, les enjeux et une partie des révélations sont posés dès le début de l’histoire, il ne reste alors plus qu’à voir comment les choses vont se développer.
Le scénario va entraîner dans un nouveau cauchemar des élèves déjà plus ou moins traumatisés par ce qu’ils ont vécu. Ils vont devoir découvrir la vérité, ou la cacher, tout en évitant de se faire tuer par leurs camarades, qui ont pour certains déjà perdu pied dans cette réalité sordide.

secret page

Une recette conforme au genre :

L’intrigue, bien que très classique, reste néanmoins intéressante et divertissante. On est facilement pris par celle-ci en essayant de chercher les coupables, de découvrir des indices et des éléments cachés, et de tenter de cerner les personnages. On peut aisément faire fausse route, et c’est ce qui rend cette aventure attrayante, car nous pouvons rapidement être surpris de certaines découvertes.
Le suspense et l’adrénaline sont présents, et dès que l’on pense savoir quelque chose, un nouvel élément fait son entrée et nous oblige à réfléchir une nouvelle fois. Ce sont des ficelles courantes pour ce type d’histoire, mais ces méthodes fonctionnent toujours et l’auteur les manipule sans trop de difficultés.

Cependant, en voulant trop faire dans le classique, on a l’impression que les personnages le sont un peu trop : ils sont intéressants mais pas charismatiques ou attachants, on arrive à les différencier mais pas à les reconnaître. Ils ont tous leur propre histoire et caractère, mais il est malgré tout difficile, par exemple, de retenir leurs noms. Si celui d’un personnage apparaît dans une conversation, un retour en arrière pour se remémorer le visage de ce dernier est parfois nécessaire, et c’est vraiment dommage car cela casse le rythme de lecture et atténue l’ambiance dégagée par cette histoire.
Du coup, si la mort d’un des personnages venait à se produire, celle-ci pourrait ne pas avoir l’effet escompté : au lieu de choquer ou de faire ressentir certaines émotions et sensations, on la verrait de façon ordinaire ou avec indifférence, et c’est vraiment dommage quand on suit le scénario avec plaisir.

wallsecret

Une lecture fluide et naturelle :

Quant aux dessins, ils sont assez simples et faciles à comprendre. Les planches permettent une lecture fluide et s’enchaînent bien, mais la mise en page y contribue également en donnant l’impression d’être la plus naturelle possible.
L’expérience de Yoshiki Tonogai se ressent : on n’a jamais à s’arrêter 5 minutes sur une page pour tenter de la comprendre ou de savoir dans quelle ordre elle doit être lue, car tout est maîtrisé, simple et rapide.

Un bon petit manga :

Si vous aimez les œuvres de Yoshiki Tonogai, alors vous aimerez Secret : on retrouve son style artistique et scénaristique, vous ne serez donc pas dépaysé. Cependant, si vous ne connaissez pas ce mangaka, alors c’est l’occasion de le découvrir : Secret est une œuvre un peu plus classique que Doubt ou Judge, plus courte et, dans un sens, plus simple d’accès. Vous pourrez facilement vous imprégner du style de l’auteur, et donc vous faire un avis dessus.

Si les deux prochains tomes sont similaires sur la forme et le fond, cette série sera sympa à suivre. Le manga est divertissant, et c’est l’une des choses les plus importantes pour n’importe quelle œuvre.
Pour moi, Secret est donc une bonne petite série à découvrir et à suivre. Vous pourrez la lire pendant que vous vous rendez en vacances par exemple, en espérant que vous ne voyagerez pas en car, sinon ça serait un peu plus angoissant.

Secret_annonce

Je souhaite remercier une nouvelle fois les éditions Ki-oon pour m’avoir envoyé ce premier tome et permis de faire cette review.

Sur ce, je vous dis à bientôt pour de prochaines reviews, bonne lecture à vous !

A propos de Akije

Dessinateur et illustrateur amateur. Grand fan de la culture japonaise. Passionné de Mangas, de Light Novels, et d'Animes. Blogueur à mes heures perdues.

Check Also

Résumé des conférences SAO à Sakura-Con 2016

Note : ce résumé est issu de comptes-rendus de personnes ayant assisté aux conférences, recoupés ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *